Bribes 8

                                                                                   Illustration

 

8

Le vent pousse les nuages en faisant de gros efforts

 Car ils sont lourdement chargés de pluie

L’horizon arbore un panache de fumée

Une accorte journée d’été

Des taches de lumière sur la robe de la nuit

Je navigue paisiblement sur une eau placide

J’enlace la mer du regard  comme si je voulais l’étreindre

Et plonge dans de sombres profondeurs

Je me noie dans une solitude sans limites

D’insolites sinuosités sillonnent la surface miroitante

 Des nuages  lourds croisent des vents légers

Je vois le soleil fendre l’horizon

Bientôt tout tombe dans un sommeil universel

La mer reflète un cercle de lumière dont s’imprègnent les vagues qui miroitent

Des lueurs fugitives s’immobilisent sur les découpures de la côte

 Et trouent le ciel naval

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s