ÉLÉMENTS D’UNE AUTO BIOGRAPHIE

Illustration

3

Je résiste à l’énergie impalpable du vent vivifiant

Dans la prairie qui me baigne de fleurs

Je m’appuie au tronc de l’arbre

Il se met à geindre

A travers la fumée je vois briller l’œil du feu

Je traverse sur une barque noire

Les eaux obscures de la rivière

Dans les ténèbres répandues sur la terre

Les pensées du mal fleurissent dans mon esprit

Mais je retrouve bientôt  la sérénité

En traversant le champ d’une marche parfumée

Pour atteindre ta chaumière

Et le jour retrouve ses couleurs

Je scrute  un vol lointain

L’île se profile au large

La silhouette d’un rocher se découpe dans la brume

Il monte des bouffées de vent

Et la vague écume de rage

Je sais que souvent mon amour est ce flot

Qui se brise sur l’écueil de ton cœur

Je marche sur le sable

Sur lequel vagit la vague qui bientôt somnole dans la baie

Avec légèreté dansent les ombres

Avant que ne les chasse

Cette apparition brutale

D’un  soleil  furieux

J’entends à l’aube des voix

Qui parlent dans le lointain

Et j’écoute  leur tonalité

Qui monte dans l’air frais

D’un matin de jouvence

Le vent fait pleurer les roseaux de l’étang

Je niche un moment dans le feuillage

 Puis séjourne un instant dans la brise du large

La rivière emporte sa chanson

Sous les ponts pour la dire à la mer.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour ÉLÉMENTS D’UNE AUTO BIOGRAPHIE

  1. Anonyme dit :

    Cette odyssée bucolique est celle d’un nouvel Ulysse. Merci pour ce très beau texte.

    • Merci Stéphane pour ce commentaire flatteur qui me compare au personnage d’Ulysse alors que je n’ai navigué en Méditerranée qu’au cours de deux croisières de quinze jours, certes très intéressantes et n’ai pas connu les aventures d’Ulysse, même si j’ai rencontré quelques sirènes et affronté quelques Charybde et Scylla, mais j’ai comme lui (et je ne suis pas le seul),une « Pénélope » qui m’attend au foyer lorsque je rentre de mes « voyages intérieurs » qui, eux, ne durent pas dix ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s