MER SAUVAGE

         MER   SAUVAGE

J’aime la mer violente

A la vague furieuse

Et non la mer trop lente

A la vague rieuse

J’aime la mer sauvage

Qui griffe le rivage

Et non la mer trop douce

Comme un tapis de mousse

J’aime la mer si fauve

Qui vient en rugissant

Du large en bondissant

Tout le monde se sauve

J’aime le mer d’écume

Qui fonce dans la brume

Les vagues en avant

Poussée par le vent

J’aime la mer tigresse

Qui me remplit d’ivresse

Perché sur le récif

Du rivage lascif

J’aime la mer sinistre

Qui ricane la nuit

Quand plus rien ne reluit

Dans un ciel couleur bistre

J’aime la mer brutale

Qui cogne le rivage

Et non la mer étale

Sur une côte sage

J’aime la tempête

De courroux et de fiel

Attendant que le ciel

Me tombe sur la tête

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour MER SAUVAGE

  1. Lara dit :

    Comme une chanson! Joli ce rythme ..
    La mer aux mille facettes qui ne cesse de nous fasciner..

    • Effectivement, maintenant que je revois ce texte, il pourrait être une chanson alors qu’il n’avait pas cette ambition. Je sais très bien que certains opposent poésie et chanson. Les puristes mettent la poésie sur un piédestal et méprisent la chanson. On se souvient de la querelle entre Serge Gainsbourg et Guy Béart, tous deux poètes de la chanson. Le premier plaçant modestement la chanson en dessous de la poésie, le second les mettant au même niveau. Pour moi, ils avaient raison tous deux. Certes, il y a tellement de chansons dont le texte est médiocre. Les poèmes sont-ils toujours parfaits ? Certains s’insurgèrent quand des chanteurs furent admis dans la sacro-sainte collection « Poètes d’Aujourd’hui ». Alors, on les casa dans une succursale : « Poésie et Chanson », avant de les accepter finalement. On me dit qu’une chanson, c’est d’abord de la musique avec, accessoirement, des paroles. Je ne suis pas d’accord. Je ne veux pas dire que la musique ait un rôle subalterne mais elle doit servir le texte et le sublimer quand il le mérite. Certains poètes ont ainsi eu la chance d’être chantés par de grands artistes eux-mêmes auteurs de leurs propres textes.

  2. superb=
    houfeaub)n)bbdvou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s